AMNESTY INTERNATIONAL

Amnesty International est un mouvement mondial de plus de 7 millions de personnes de 150 pays et territoires qui militent pour mettre fin aux atteintes aux droits humains.

logo Amnesty International
CONTACT

INFOS +

Sélection Quinzaine des réalisateurs 2018

  France - 2018
palmes festival acdh2019
Drame 1h31mn

AMIN

film éducation aux droits humains
Réalisé par

Philippe Faucon

AMIN

Réalisé par

Philippe Faucon


avec
Moustapha Mbengue, Emmanuelle Devos, Marème N'Diaye

photo Philippe Faucon

SYNOPSIS

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer. Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes. Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Au début, Amin est très retenu. Il y a le problème de la langue, de la pudeur. Jusque-là, séparé de sa femme, il menait une vie consacrée au devoir et savait qu’il fallait rester vigilant.

PROGRAMMATION

La programmation sera dévoilée prochainement...

Logo festival ACDH2019

Philippe Faucon

Description de cette image, également commentée ci-après Philippe Faucon à la cérémonie des César du cinéma 2016. Données clés Naissance 26 janvier 1958 (60 ans) Oujda (Maroc) Nationalité France française Profession Réalisateur Films notables Fatima modifierConsultez la documentation du modèle Philippe Faucon, né le 26 janvier 1958 à Oujda, est un réalisateur français. Sommaire 1 Biographie 2 Filmographie 3 Distinctions 4 Notes et références 5 Liens externes Biographie Il passe sa petite enfance au Maroc et en Algérie1, où son père est militaire et où ses parents vivent les quatre dernières années de la Guerre d'Algérie2. Après une maîtrise de lettres obtenue à l'université d'Aix-Marseille à Aix-en-Provence, il débute au cinéma comme régisseur stagiaire, entre autres sur Mauvais sang de Leos Carax, Un médecin des Lumières de René Allio, Trois places pour le 26 de Jacques Demy. Ses six premiers films (jusqu'à Samia) sont produits par Humbert Balsan, qu'il rencontre sur le tournage d'Un médecin des Lumières de René Allio. Après la disparition d'Humbert Balsan en février 2005, Philippe Faucon crée, avec Yasmina Nini-Faucon, la société de production Istiqlal Films. Entre-temps, il a tourné en Algérie son film La Trahison, inspiré du récit de Claude Sales, racontant un épisode vécu par ce dernier pendant la Guerre d'Algérie. Le film La Trahison, terminé en 2005, année de la disparition d'Humbert Balsan, est dédié "à Gauvin", le personnage que joue Balsan dans Lancelot du Lac, de Robert Bresson (1974).(source Wikipedia

BANDE ANNONCE