AMNESTY INTERNATIONAL

Amnesty International est un mouvement mondial de plus de 7 millions de personnes de 150 pays et territoires qui militent pour mettre fin aux atteintes aux droits humains.

logo Amnesty International
CONTACT

INFOS +


- Quinzaine des Réalisateurs, Cannes 2017
- Festival International du Film de La Rochelle, 2017 (Sélection Ici et Ailleurs)
- Festival International du Film de Vancouver 2017 (Sélection officielle)
- Festival de Jérusalem

  Israël - 2017
palmes festival acdh2018
Documentaire 1h 24min

A L'OUEST DU JOURDAIN

Réalisé par

Amos Gitaï

A L'OUEST DU JOURDAIN

Réalisé par

Amos Gitaï

photo Amos Gitaï

SYNOPSIS

Dans la continuité de Journal de Campagne (1982), à travers ces interviews qu’il a lui-même réalisées en Cisjordanie entrecoupées d’images d’archive porteuses d’espoir du premier ministre travailliste Yitzhak Rabin, le réalisateur met en lumière la mutation de la résistance pacifique qui s’opère après plus de 50 ans d’occupation militaire des territoires palestiniens. Breaking the Silence, B’tselem, Parents Circle, Woman Wage Peace… autant d’ONG qui œuvrent contre la déshumanisation et la montée de l’extrémisme du conflit israélo-palestinien, et auxquelles Amos Gitaï donne la parole dans ce documentaire, aux côtés de citoyens juifs et palestiniens, mais aussi de dirigeants israéliens actuels dont les propos extrémistes rappellent le chemin à parcourir vers la recherche de la paix.

PROGRAMMATION

logo Cinéma Le Sémaphore

Cinéma Le Sémaphore - Nîmes

  dim. 18 mars 2018 - 11:00

Amos Gitaï

Amos Gitai est né le 11 octobre 1950 à Haïfa en Israël. Il est architecte diplômé du Technion à Haïfa en et a obtenu un PhD d’architecture à Berkeley University en Californie. Il participe à la guerre de Kippour en 1973, au cours de laquelle il est blessé. Attiré par la réalisation, il devient cinéaste à titre professionnel en 1980 avec House. Il réalise dès lors de nombreux films, fictions et documentaires, au travers desquels il traite surtout, dans des plans séquence bruts, de ses origines et du conflit israélo-palestinien par le prisme de l'habitacle, de la frontière, de l'exil, qu'il a connu un temps, etc.
Dans À l’ouest du Jourdain, Amos Gitai se rend à nouveau, 35 ans après, en Cisjordanie. Depuis 1982, il n’avait en effet pas filmé dans les territoires occupés par Israël en 1967. Le documentaire issu de ce tournage, Journal de campagne, avait déclenché une violente polémique dans un pays à l’époque dirigé par Menahem Begin. Il n’avait d’ailleurs plus tourné depuis Le Dernier jour d’Yitzhak Rabin (2015), stupéfiante reconstitution des derniers instants du Premier ministre assassiné par l’extrême-droite israélienne pour avoir cherché la paix avec les Palestiniens.

PHOTOS